Archive for Uncategorized

Utilitaire urbain : le Cityvep, 100% électrique, prêt à sillonner nos rues !

Nous y sommes, après 1 an d’études et de préparation, le 1er Cityvep vient de sortir de nos ateliers !

Le Cityvep est le véhicule polyvalent par excellence. Grâce à ses dimensions réduites, il peut circuler dans des ruelles étroites et stationner facilement sans gêner la circulation. Vous pourrez le croiser au Musée du Louvres, où il s’intègre parfaitement et s’avère très pratique.

Développé en partenariat avec FIOR Concept, le Cityvep répond aux besoins d’aujourd’hui et de demain. Ce modèle est l’outil idéal des collectivités et des prestataires de service grâce à sa robustesse (charge sur plateau de  1 tonne), sa fiabilité (jusqu’à 40 à 60 km d’autonomie), et sa vitesse de 25km/h. Silencieux et pratique, il est un véritable outil de travail modulable qui s’adapte et accompagne les agents d’entretien.

Utilitaire propre (0 g/km d’émissions de CO2) et économe, le Cityvep est la solution aux micro déplacements et aux arrêts fréquents sur de courtes distances. Perçue comme un investissement responsable par les habitants, il répond aux besoins de tous et se faufile dans les ruelles des centres historiques, des lieux publics et des parcs.

Son prix accessible et son design urbain finiront de vous séduire !

Pour plus de renseignement : www.innovep.fr

Publicités

Leave a comment »

Idée durable n° 10 : c’est décidé, je trie mes déchets !

recyclable !

recyclable !

 

Quelle surprise hier en regardant mon courrier, la ville de Rodez s’implique pour de bon dans le trie des déchets. J’ai donc reçu un cabas avec un rappel des déchets recyclables afin de faciliter le trie dans mon appartement et de ne plus avoir d’excuse en descendant mes poubelles ! Exit le vieux carton qui me servait de bac à côté de ma poubelle classique, me voilà avec un sac et son mémo ! Une initiative dont le message est fort et qui montre que la ville est active et aide ses habitants !

Principe : On s’y met et on trie nos déchets pour jeter chaque chose dans le containeur qui lui correspond ! Le fait de les trier va aussi nous aider à réaliser combien on peut jeter chaque semaine, et nous amener à faire plus attention dans ce qu’on achète ! Les déchets recyclés seront ensuite réutilisés pour trouver une nouvelle vie, le mythe de la bouteille en plastique réincarnée en pull prend ainsi vie !

Avantages : On donne 3 minutes par jour de son temps, cela ne coute rien, et on agit sensiblement pour l’environnement. En 2008, les français ont recyclé près de 63% des déchets, et on peut encore mieux faire !

 

Faits :

–          le verre est recyclable à l’infini – à tous les amateurs de vin, de jus de fruits et de confitures !

–          10 bouteilles en plastique = 1 veste de ski !

–          8 boites de conserve = 1 casserole !

–          6 bouteilles en plastiques = 1 tee-shirt !

 

Idée à garder : On implique les habitants en les aidant au lieu de les contraindre à trier ! On facilite le trie avec des bennes adaptées et accessibles facilement, on distribue des corbeilles, on rappelle les consignes et surtout on pense à indiquer si le trie a été efficace ou non. Pouvoir se faire une idée des fruits de son travail est la meilleure des récompenses !

Leave a comment »

Idée durable n°3 : café équitable dans les machines à café des administrations !

graines de cacao

graines de cacao

 

On souligne l’implication de Lyon dans le commerce équitable : 1ère ville à introduire une clause commerce équitable dans un marché public en 2005.

Principe : intégrer café , chocolat et jus de fruits équitables dans les réceptions de la ville mais aussi dans les machines à café

Avantages : la ville entre dans une politique d’achats responsables au quotidien et favorise le volet social de l’agenda 21, la sensibilisation des agents et des habitants devient concrète. Un surcoût de quelques centimes seulement par tasse qui permet de payer le producteur 2 fois plus cher que le cours mondial (1,26 dollar au lieu de 0,60 dollar). 

Chiffres :           

  –    aujourd’hui, 56% de la population mondiale vit dans la pauvreté

–      1,2 milliard de personnes vivent avec moins de 1,05 euros par jour

–      le commerce équitable représente aujourd’hui 1% du commerce mondial en CA

A voir : Charte « 500 villes s’engagent pour le commerce équitable » de Max Havelaar – Lancée en 2002, cette charte a pour but d’intégrer des achats équitables aux commandes publiques des villes et de sensibiliser et former les agents publics et les habitants au commerce équitable.

Idée à garder : Intégrer du café et du chocolat équitable dans les distributeurs automatiques des bâtiments de la collectivité, mais aussi du thé, des jus de fruits et du sucre. A ce sujet, consultez le café équitable du cat bain de bretagne.

Leave a comment »

Idée n°1 : le lombricompost ou comment composter en ville !

un lombricomposteur

un lombricomposteur

Mon premier coup de cœur revient aux villes de Troyes et Chambery qui se sont lancé le défi du lombricompostage. En effet, avoir un compost à la campagne, quoi de plus banal ! Mais à la ville… On s’imagine mal laisser nos déchets en décomposition sur le balcon. Pourtant, une solution existe : inviter nos vers bien connus des champs à la vie en appartement !

Principe : on place ses ordures organiques (cartons, marc de café, pelures de fruits et légumes) dans une caisse où de charmants lombrics vont se charger de transformer nos déchets en or noir. Les vers vont dégrader la matière organique en la digérant et le foyer pourra ainsi récolter du terreau pour ses plantes d’intérieur ou son jardinet de balcon.

Avantage : le lombricompost est utilisable en appartement car les vers permettent d’éviter la formation d’odeurs et que le système tient dans une caisse en plastique ou en bois. Il permet aussi lorsqu’on le dilue d’obtenir un excellent engrais liquide, et de récolter environ  8kg de compost par trimestre.

Alors qu’à l’achat un lombricompost coûte aux alentours de 150 euros pour un particulier, les villes subventionnent ces achats qui ne reviennent alors qu’à 25 euros. Mais pour les bricoleurs, vous pouvez aussi le fabriquer vous-mêmes et de nombreux guides vous y aideront sur internet.

30% de nos déchets sont organiques – soit en moyenne  186 kilos par an et par habitant– le but des villes est de réduire la quantité d’ordures ménagères totales des foyers.

Idée à garder : Fournir des lombricompost et étendre l’idée  aux écoles (bonne idée d’atelier et de projet à long terme), aux cantines d’entreprise, et partout où des déchets organiques jonchent les poubelles alors qu’ils pourraient faire le bonheur d’une bande de vers !

 

xvu6mj9y7n

Leave a comment »